Publié le 4 octobre 2022

CONFÉRENCE : Comment peut-on produire sans engrais chimique de synthèse ?

Mercredi 30 novembre à l’Agricampus laval

Le Festival ALIMENTERRE accueille chaque année en Mayenne une conférence sur une thématique en lien avec l’agriculture, l’alimentation, l’environnement.

Cette année, l’Agri Campus, Les 3 Mondes et le Civam Bio 53 invitent Mme Josette Garnier, chercheuse biogéochimiste (UMR Metis – Sorbonne Université – CNRS – EPHE) .
La conférence intitulée « Comment peut-on produire sans engrais chimique de synthèse ? » aura lieu le 30 novembre, en clôture du Festival , dans l’amphi de l’Agricampus de Laval. (inscription obligatoire)

Mme Josette Garnier est une biologiste de formation universitaire, DR1 au CNRS, qui s’est spécialisée dans l’étude des écosystèmes aquatiques superficiels et souterrains, et en particulier du rôle des colonies bactériennes. Elle a beaucoup travaillé entre autres sur le bassin de la Seine (programme PIREN-SEINE), pour comprendre les mécanismes qui gouvernent l’acquisition de la composition géochimique et en matière organique des eaux, ainsi que la nature des faunes qui s’y développent, depuis les bassins-versants en amont jusqu’à la mer y compris. A ce titre, en étroite collaboration avec l’INRA, elle s’est intéressée aux effets des pratiques et intrants agricoles (nitrates et phosphates) sur l’eutrophisation des cours d’eau et la charge en nitrates des eaux souterraines. Elle a fait de nombreuses observations du comportement des milieux à bas niveau d’intrants sur la composition des eaux sous-racinaires. Elle a travaillé sur d’autres sites en Europe et au Viet-Nam.

Thématiques et projets de recherche :

  • Études et modélisation des cycles biogéochimiques (C,N,P,Si) dans les continuums
    Homme-Terre-Mer (eutrophisation, pollution organique et oxygénation, contamination nitrique, gaz à effet de serre)
  • Impact des pratiques agricoles sur la pollution des eaux continentales et quantification du système hydro-agro-alimentaire
  • Étude des trajectoires passées et futures (co-construction de scénarios) de la qualité des eaux et des sols