Publié le 2 juin 2021

PAC 2023 : et si on pensait à la Bio ?

#LaBioAPoil en Pays de la Loire • Caroline (85), Jérome (85), Antoine (85), Claire (85), Eric (53), Jean-François (53)

Les organisations BIO des Pays de la Loire (GAB et CAB) se mobilisent pour dénoncer les arbitrages du Ministre de l’agriculture pour la prochaine Politique Agricole Commune. Sur l’agriculture biologique, aucun dispositif spécifique n’est prévu. C’est donc un recul par rapport à l’actuelle PAC. Cette décision est un non-sens historique, écologique et économique. Nos organisations Bio (CAB et GAB) défendent aussi une PAC ambitieuse pour la Bio pour satisfaire tous les consommateurs et transformateurs qui réclament des produits bio issus de nos fermes. Nous demandons une réouverture des arbitrages et qu’une différence nette soit faite entre l’agriculture biologique et la certification HVE (qui utilise encore des produits chimiques de synthèse et n’a jamais démontré son efficacité sur le plan environnemental selon une note de l’Office français de la biodiversité*)

 Le futur Plan Stratégique National en cours de discussion prévoit pour les agriculteurs et agricultrices biologiques une aide de 70 euros par hectare et par an sur l’éco-régime du premier pilier de la PAC. Et ce montant hectare serait identique pour la HVE ! Cette aide va remplacer deux dispositifs (le paiement vert sur le pilier 1 et l’aide au maintien sur le pilier 2) qui représentaient en moyenne 202 euros par hectare et par an. C’est donc une perte nette moyenne de 132 euros par hectare et par an, soit 66% de soutien public en moins pour les fermes bio. Et à cette baisse, s’ajoute une réforme sur des aides aux élevages allaitants. Pour les éleveurs bio en Pays de la Loire, c’est donc la double peine : comment envisager rendre attractifs nos élevages bio et assurer leur renouvellement ?

Dans chaque département, nous allons nous mobiliser au travers de photos symboliques de productrices et producteurs #LaBioAPoil qui veulent interpeller les décideurs. En Vendée, une action est prévue devant la préfecture le mercredi 2 juin à 10h30 pour interpeller les services de l’Etat. Et nous soutenons la mobilisation nationale prévue le 02 juin 2021 à Paris.

Contacts PRESSE
Julien TAUNAY (CAB) : 06-11-37-34-53
Audrey LACROIX (GAB44) : 06-98-16-88-46
Anya VAN DER HOFF (GAB 72) : 06-75-95-84-29
Sylvie FRADIN (GABBAnjou) : 07-71-61-80-88
Eric GUIHERY (CIVAM Bio 53) : 06-76-60-03-90
François VRIGNAUD (GAB 85) : 06-99-45-63-54